Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Patrice Salzenstein
  • Le blog de Patrice Salzenstein
  • : Articles relatifs à la paix, à la solidarité avec les demandeurs d'asile, et à d'autres sujets qui me tiennent à coeur, comme l'actualité de la Russie et de l'Ukraine.
  • Contact

Recherche

12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 15:58

Rubrique : Mondialiser la paix

Après une tournée estivale en Europe, l’association pacifiste chinoise recevait ses partenaires en Chine à l’occasion de la Journée internationale de la Paix. Animateur du Mouvement de la Paix dans le Doubs et membre du bureau national, Patrice Salzenstein y représentait l’association pacifiste française.

La Chine, 1,4 milliard d’habitants, pays le plus peuplé du monde, connaît de profonds changements depuis quelques années : la relance de la natalité avec l’autorisation de deux enfants par couple depuis 2016, la lutte contre la pollution et la corruption, le souci permanent d’élever le niveau de vie de l’ensemble de la population. D’après la banque mondiale, la Chine a dépassé les USA depuis 2014. Le PIB par habitant est 5 fois moindre qu’aux USA, mais le niveau de vie y est désormais supérieur en tenant compte du pouvoir d’achat, de l’éducation et du faible taux d’endettement. Il a été passionnant et instructif d’être accueilli chaleureusement à Beijing par les pacifistes chinois du CPAPD [1] qui a le statut d’ONG pour la paix et le développement. Puis la commémoration du 21 septembre s’est déroulée sur 4 jours (20-23 septembre) à Yinchuan, région autonome du Ningxia avec des sessions plénières très chargées. Le vice-président de la République populaire de Chine Li Yuanchao a appelé à «promouvoir la perspective du développement pacifiste dans le monde». Il est à souligner que les délégués Chinois ont écouté avec attention chaque point que les délégués du monde entier ont soulevé au travers de leurs interventions. Ainsi, le Mouvement de la Paix est intervenu à deux reprises en séance plénière. Son délégué a eu l’occasion de nombreux échanges avec les délégués Chinois et étrangers. Des visites de la région autonome du Ningxia ont notamment montré comment le pays combat la désertification en replantant et en irriguant afin de faire disparaître le désert, et crée de vastes zones viticoles produisant depuis 8 ans des vins de qualité qui n’ont rien à envier aux vins français, mais aussi comment la Chine fait un atout de ses minorités en s’appuyant par exemple sur la minorité musulmane de la région du Ningxia (35%) pour développer des industries spécifiques pour les pays musulmans ainsi que le tourisme interne à la Chine. Il a aussi été instructif d’assister à un conseil municipal du Parti Communiste Chinois de Yinchuan où était débattu sans tabou de l’éradication de la pauvreté par le relogement et la création massive d’emplois industriels. Fin septembre, les pacifistes chinois accueillaient leurs hôtes dans la mégapole de Guangzhou, 3ème ville de Chine, 16 millions d’habitants intra-muros, avec son agglomération de plus de 100 millions d’habitants et sa croissance annuelle de 10% : visites culturelles, scientifiques, technologique et industrielles - thermique, domotique, automobile - occasion de vérifier que tout ce qui est vendu en Chine est «made in China».

Ces journées d’échange ont permis de voir dans la pratique comment la Chine promeut le développement durable et entend construire une paix durable avec le désarmement nucléaire avec ce message «pas de développement durable sans paix durable, pas de paix durable sans développement durable». Cette voie s’inscrit dans les efforts que mène la Chine depuis quelques années, et singulièrement depuis 5 ans en s’attaquant à la pauvreté, à la pollution et à la corruption, avec pour objectif de conduire le pays vers une amélioration sensible du niveau de vie de l’ensemble de la population, ce qui se constate en pratique puisque le niveau de vie en Chine est élevé, sans laisser quiconque sur le côté. Dans le même objectif, la Chine pèse de tout son poids afin de contribuer à établir une paix durable dans le monde au travers d’une politique étrangère pacifiste, respectueuse et équilibrée, favorisant par exemple la résolution des conflits internationaux par le dialogue et la réconciliation des peuples et des pays.

Patrice Salzenstein

[1] Association chinoise pour la Paix et le développement

En savoir plus: http://www.cpapd.org.cn/web/

Article publié dans : « Planète paix », octobre 2016, numéro 615, page 8

Article publié dans : « Planète paix », octobre 2016, numéro 615, page 8

Article publié dans : « Planète paix », octobre 2016, numéro 615, page 8

Repost 0
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 15:17
Article paru dans le mensuel "Planète Paix" de janvier 2015, numéro 598,page 18.
Article paru dans le mensuel "Planète Paix" de janvier 2015, numéro 598,page 18.

Depuis le coup de force de février 2014 et l’arrivée au pouvoir de Porochenko, 83% des criméens ont fait le choix de réintégrer la Russie par voie référendaire, les habitants des villes considérées séparatistes de l’est niant la légitimité du pouvoir sont bombardés par les autorités de Kiev avec l’indifférence ou le soutien de l’Union Européenne (UE).

Le 5 septembre 2014, un cessez-le-feu est signé à Minsk entre l'Ukraine et les Républiques auto-proclamées de Donetsk et Lougansk sous l'égide de la Russie et de l'OSCE. Le lendemain, montrant qu'elle ne cherche pas la désescalade, l'UE adopte de nouvelles sanctions contre la Russie qui clame pourtant qu'elle n'est pas partie prenante dans le conflit interne à l'Ukraine1. Depuis, le cessez-le-feu est quotidiennement violé mais l'intensité des combats à diminué. Le conflit dans l'est de l'Ukraine a causé depuis mi-avril la mort de 4634 civils, la plupart tués par l'artillerie ukrainienne qui bombarde les zones habitées selon un nouveau bilan de l'office des nations unies chargé de l'aide humanitaire. Publié le 12 décembre, il prend en compte les 298 victimes du vol Malaysian Airlines abattu en juillet. A ce sujet l'occident accuse la Russie sans que les USA, qui pourtant avaient des satellites d'observation sur la zone, n'aient pu montrer de preuves et alors que des photos satellite portent à incriminer la chasse ukrainienne. 10423 personnes ont également été blessées. On compte officiellement plus d'un million de déplacés et réfugiés mais en réalité, rien qu'à Donetsk, seuls 300000 habitants sont resté sur le million que comptait la ville au début 2014. Combien des 7 millions d'habitants du Donbass ont fui la guerre alors que les gens ne survivent que grâce à l'aide humanitaire russe?


Urgence pour la paix
Les perspectives de paix sont minces, alors que le Président Porochenko, nouveau patron d'une Ukraine au bord de la faillite, dépose un projet de loi sur l'abandon du statut hors-bloc de l'Ukraine et que les parlementaires étasuniens votent la livraison d'armes létales à l'Ukraine. La guerre en Ukraine pose la question de la dangerosité de l'OTAN et de la volonté des USA de contrôler le monde, et celle de l'indépendance de l'UE vis-à-vis des USA. Il semble impossible que le peuple du Donbass accepte de revenir au sein d'un pays qui promeut dorénavant officiellement les valeurs nazies de Bandera, fondateur de la division SS Galicie. Alors que l'UE encourage un régime qui envoie l'armée tuer son propre peuple, l'urgence est au respect du cessez-le-feu, à l'aide humanitaire et à une désescalade passant par l'arrêt des sanctions et le retour autour de la table de négociation.

Patrice Salzenstein

Source: Patrice Salzenstein, mensuel "Planète paix", Numéro 598, page 18, janvier 2015, ISSN 1773-19241.

En savoir plus:

[1] L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a fait savoir par la voix de son porte-parole que ses observateurs en Ukraine n'avaient jusqu'à présent pas été en mesure de vérifier la présence russe. http://www.rts.ch/info/monde/6102362-une-invasion-directe-russe-en-ukraine-difficile-a-prouver.html
[2] Slaviansk: pas de Russes parmi les insurgés (New York Times) http://fr.ria.ru/world/20140504/201126131.html
[3] Ukraine : la CIA en sous-mains. Un scénario des plus vraisemblables (Le Point). http://www.lepoint.fr/monde/ukraine-la-cia-en-sous-main-05-05-2014-1819233_24.php
[4] Des mercenaires américains en Ukraine (Le Figaro) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/05/11/97001-20140511FILWWW00036-des-mercenaires-americains-presents-en-ukraine.php
[5] Bilan des victimes civiles porté à 4634 morts et 10423 blessés dans un rapport du 12 décembre 2014 de l'OCHA, l'Office des Nations Unies chargé de l'aide humanitaire (Le Figaro) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/12/13/97001-20141213FILWWW00070-ukraine-4634-morts-depuis-le-debut-du-conflit.php

Repost 0
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 17:23

article-Salzenstein-PP91-p15.JPG

(Cliquer pour agrandir)

 

POINT DE VUE SUR LA CRISE UKRAINIENNE, DE PATRICE SALZENSTEIN, CORRESPONDANT EN UKRAINE

 

Depuis l'automne 2013, l'opposition au président Yanoukovitch qui avait refusé de signer l'accord d'association avec l'union européenne (UE), surfant sur son impopularité à l'égal des autres oligarques de droite qui l'ont précédé, a constitué un front de partisans de l'OTAN allant de la droite aux néo-nazis avec les oligarques et anciens ministres de la princesse du gaz Youlia Timochenko, Oleksandre Tourtchynov, pasteur homophobe d'une congrégation protestante d'origine baptiste américaine, Arseni Iatseniouk (marié à une américaine et protégé des néo-conservateurs américains, celui dont Victoria Nuland, l’assistante du secrétaire d’État et Geoffrey R. Pyatt, l’ambassadeur US en Ukraine préconisait de placer Arseni Iatseniouk à la tête de l'Ukraine lors d'une conversation interceptée) mais aussi l'extrême-droite ouvertement fasciste "Svoboda" d'Oleg Tianibok partisan de l'arme nucléaire et l'organisation paramilitaire fasciste "Secteur Droit" de Dmitry Yarosh qui compte des milliers de mercenaires surentrainés.

Alors que les manifestants étaient ouvertement appelé à tuer les Moskalets (terme désignant les Russophones ukrainiens) l'UE et les USA ont financé et soutenu ce mouvement Maïdan à Kiev et dans l'ouest de l'Ukraine qui a été présenté comme une révolution. Le 22 février 2014, prétextant des tirs de snipers alors que la suite a montré que ceux-ci étaient plutôt à la solde des gens de Maïdan grâce à une conversation entre Catherine Ashton et le ministre des affaires étrangères estonien, cette coalition s'est emparée du pouvoir. L'UE avait sommé l'Ukraine de choisir entre elle et la Russie, choix impossible tant elle est liée aux deux parties.

Le chaos, le banditisme, et le fascisme règnent en Ukraine depuis la prise du pouvoir par les anti-russophones. En mars, la Crimée s'est rattachée à la Russie à la faveur d'un référendum et l'est du pays très majoritairement russophone et lié économiquement et culturellement à la Russie résiste au pouvoir que l'on peut qualifier d'illégitime. L'occident a cru bon de vouloir isoler et sanctionner la Russie, niant que l'OTAN avait outrepassé l'engagement de ne pas s'étendre à l'est, et que la Crimée était historiquement russe.

La stratégie de confrontation avec la Russie est inquiétante. Les USA ont du mal à admettre que la période de l'hyper-puissance qui a dominé le monde après la chute de l'URSS s'achève et qu'ils doivent composer notamment avec les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du sud). Les USA auraient à gagner à collaborer et être ami avec la Russie pour résoudre de nombreux conflits dans le monde. L'UE qui a tout à perdre dans une logique de conflit a des difficultés à s'affranchir de la logique de vassal des USA. Elle devrait plutôt développer un espace de coopération de Dublin à Vladivostok.

Une seule solution pour résoudre la crise ukrainienne: dialoguer avec la Russie et laisser les populations de l'Ukraine décider elles-même de leur avenir dans un cadre au minimum fédéral tant le fossé est grand entre l'ouest gréco-catholique, longtemps sous domination autrichienne et polonaise et imprégné de l'idéologie fasciste et nationaliste de Stépan Bandéra érigé en héros et l'est orthodoxe très proche sous de nombreux aspects de la Russie et fier de la victoire contre le nazisme. Il reste qu'une solution sera douloureuse à trouver au centre du pays et à Kiev. Seuls le retour aux urnes et une autonomie régionale conséquente pourra ramener l'Ukraine sur la voix de la paix.

 

Source: mensuel "Planète Paix", No 591, page 15

Repost 0
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 13:03

Mensuel "Planète paix", numéro 548, janvier 2010, page 20
...  qui aspire à la paix. Le peuple serbe aspire à la paix, plus de 10 ans après les bombardements de l’OT AN. Depuis mars 2009 un rassemblement a lieu chaque jour place de la République à Belgrade suite au 10eme anniversaire du début des bombardements de l’OT AN...

Repost 0
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 13:05

Mensuel "Planète Paix", numéro 545, Octobre 2009, page 21

En choisissant le président des Etats Unis, Barack Obama, comme lauréat du prix Nobel de la paix en ce mois d’octobre 2009, le comité Nobel a vraissemblablement souhaité l’encourager sur la voie d’une politique de désarmement, de paix et de détente. Cet article est un point sur la question du déploiement du bouclier antimissile en Europe et dans le monde (...) ''Pour la suite de l'article, cliquer sur ce lien''.

Repost 0
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 13:08

Mensuel "Planète Paix", numéro 534, août-septembre 2008, page 18

 

Repost 0
20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 13:11

Mensuel "Planète paix", numéro 529, février 2008, pages 20-21
  0802-antimissile-planete-paix1-mini

Repost 0
15 janvier 2007 1 15 /01 /janvier /2007 16:23

Mensuel "Planète paix", numéro 518, janvier 2007, page 8

070100-planete-paix-518-janv-2007.JPG

En savoir plus sur la mobilisation pour faire régulariser la famille Raba.

Repost 0
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 13:14

Mensuel "Planète Paix", numéro 516, novembre 2006, page 7

0611-planete_paix-anna-politkovskaia.JPG

En savoir plus: lire mon article publié dans Planète Paix.

Repost 0