Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Patrice Salzenstein
  • Le blog de Patrice Salzenstein
  • : Articles relatifs à la paix, à la solidarité avec les demandeurs d'asile, et à d'autres sujets qui me tiennent à coeur, comme l'actualité de la Russie et de l'Ukraine.
  • Contact

Recherche

11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 23:24

thibault-bize-presse-bisontine-janvier-2015.JPG

Repost 0
Published by salzenstein - dans Elections - Politique
commenter cet article
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 13:33
UKRAINE, quelle réalité ? Ce qu'on ne vous dit pas.
Succès du lancement d'un Comité de Solidarité avec le Donbass, le jeudi 20 novembre 2014 à 18 H 30, Salle Labourbe - 6 rue Jeanne Labourbe à Vénissieux, avec Patrice SALZENSTEIN (Bureau National du Mouvement de la Paix, spécialiste de l'Ukraine). LECTURE de textes de voyage de Danielle BLEITRACH.
Une cinquantaine de présents pour écouter les intervenants, à l'invitation de la section du Parti Communiste Français de Vénissieux, du collectif Internationalistes, du Mouvement de la Paix, du secours Populaire Français.
On ne peut que souhaiter que de telles initiatives se répètent pour porter secours à une population du Donbass en proie aux bombardements répétés de l'armée ukrainienne qui contraint celles et ceux qui n'ont pas les moyens de fuir à se terrer dans les caves en priant pour que les obus, les grenades et les bombes à sous-munitions les épargnent. On en est à officiellement plus de 4300 morts et des milliers de blessés pour la plupart civils des républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk. Alors que le président ukrainien Poroshenko a décidé de ne plus verser les retraites, ni les salaires des fonctionaires du Donbass, qu'il a gelé et confisqué les avoirs bancaires des citoyens du Donbass et des entreprises, le peuple du Donbass a plus que jamais besoin de notre solidarité pour tout produit de première nécessité, médicaments, couvertures etc...

20141120_184919.jpg
20141120_184927.jpg
20141120_191340.jpg
20141120_191413.jpg
https-3A-2F-2Flh3.googleusercontent.com-2FCWoqnxfQCdpWFj3T0.jpg
https-3A-2F-2Flh3.googleusercontent.com-2F1hnOeAzX7litxwlSe.jpg
Tract d'invitation :
Venissieux-20-nov-2014-solidarite-donbass.JPG

Repost 0
Published by salzenstein - dans Ukraine
commenter cet article
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 17:23

Salah HAMOURI était à Besançon samedi 20 septembre 2014 pour parler de la question des prisonniers Palestiniens en Israël à l'invitation du Mouvement de la Paix et de l'association Palestine Amitié.

2014-8032.jpg

Salah Hamouri accueilli devant la table du Mouvement de la Paix (par moi-même - photo du haut et par Annie Henry - photo du bas)

2014-8034.jpg

En introduction, nous avons projeté la vidéo d'Ariane Ascaride appelant à célébrer la Journée Internationale de la Paix (21 septembre):

La vidéo originale d'Ariane Ascaride:

Ensuite, le film "709 km de mur - Stop the wall" de Muriel Jacoub et Antonin Dagorn a été projeté et un débat a suivi avec Muriel Jacoub qui a co-réalisé ce film en accompagnant une délégation du Mouvement de la paix en Cisjordanie:

2014-8024.jpg

2014-8027.jpg

2014-8028.jpg

Annie HENRY (Membre du Comité National du Mouvement de la paix et trésorière du Comité du doubs du Mouvement de la Paix) invite Salah HAMOURI, Franco-Palestinien qui a passé 6 ans emprisonné comme prisonnier politique en Israël, à parler de la question des prisonniers politiques palestiniens retenus en Israël:

En effet il indique qu'il y a actuellement  6200 prisonniers politiques Palestiniens dont 297 enfants entre 12 et 18 ans, 20 Femmes (dont la plus ancienne est détenue depuis plus de 14 ans), 32 parlementaires Palestiniens élus (soit 1/3 du parlement), 300 Prisonniers en détention administrative arbitraire, 68 prisonniers détenus depuis plus de 20 ans (dont 3 depuis plus de 32 ans), 500 à 600 prisonniers jugés à perpétuité:

 

Il explique que l'emprisonnement de Palestiniens est un moyen pour l'état israélien de chercher à détruire la société palestinienne en touchant de nombreuses familles. Entre 1967 et aujourd'hui, ça fait 800 000 Palestiniens qui sont ont été emprisonnés à un moment ou à un autre. Ce qui revient à 25% de la société palestinienne qui s'est faite emprisonnée. Il indique que 19 des 20 prisons sont situées dans les territoires occupés en 1948, et sont donc situées loin de l'endroit où vivent les familles des prisonniers politiques palestiniens:

Il parle du problème de la détention des enfants (environ 300 enfants Palestiniens dans les prisons israéliennes):

Salah Hamouri explique que l'état israélien agit dans l'illégalité quand il emprisonne les Palestiniens:

Il aborde le problème des jeunes qui n'ont droit à aucun contact physique avec leur famille pendant les années de détentions. Quelles seront les conséquences sur la psychologie de tous ces enfants?

Ici il aborde la question des Femmes emprisonnées et des bébés qui naissent en détention:

Salah aborde la problématique des détenus administratifs au nombre de 300 qui sont emprisonnés sans même en connaitre le motif:

Un Palestinien peut être emprisonné six mois renouvelables, certains sont même resté 7 ans emprisonnés sans savoir pourquoi... Parmi eux, il y a des Parlementaires:

Au bout de ces 6 mois, parfois, des prisonniers sont montés dans des bus pour être libérés et ... ont été remis en prison pour 6 mois: cela s'apparente bien-sûr à de la torture:

ll cite un Prisonnier remis en prison après sa libération après 4 ans de détention administrative, il a marché 10 minutes libre, puis a été remis en prison:

Il raconte ce que signifie la mise à l'isolement dans des cellules de 2 à 3 mètres:

Salah Hamouri décrit ce qui est le plus dur : ne pas voir d'Etres Humains à l'exception de son avocat tous les 15 jours ou 3 semaines:

Il explique comment la grève de la faim a pu faire sortir 25 prisonniers de l'isolement total dont la majorité était des dirigeants de partis politiques:

Il dénonce les mauvais traitement faits contre les prisonniers palestiniens malades, qui sont au nombre de 1200 à 1300:

Il dit que des prisonniers paralysés sont même menottés pendant leur transfert, des prisonniers qui n'ont qu'une main, on leur menotte leur autre main à une jambe:

Les prisonniers ne sont pas soignés, ils doivent attendre longtemps, il y a par exemple 1 médecin pour 700 prisonniers. Il y a beaucoup de malades qui ne sont pas soignés. Certains ont un cancer, 9 actuellement. Ils ne reçoivent pas de soins adaptés pour leur maladie. Certains sont morts faute de soi, comme un prisonnier d'Hébron. Un autre, d'Hébron également est mort il y a une quinzaine de jours suite à la torture:

Il parle d'un prisonnier du plateau du Golan syrien occupé, jugé à 27 ans de prisons (en 1967). A sa 23eme année de captivité, on s'est aperçu qu'il avait un cancer avancé. les médecins ont demandé à ce qu'il soit libéré car il n'en avait plus pour très longtemps à vivre. Il est sorti, mais comme il ne mourrait pas, les Israéliens ont décidé de le remettre en prison pour qu'il purge toute sa peine:

Les Israéliens refusent même de rendre le corps aux familles quand un prisonnier est mort! Ils attendent que le "mort" est effectué la peine jusqu'au bout!! Vidéo ci-dessous:

On a découvert que les Israéliens utilsent les Prisonniers à leur insu pour faire des recherches sur de nouveaux médicaments:


à venir ("uploadage" des vidéos suivantes en cours)...

 

L'article paru dans l'Est Républicain du 22/9/2014:

10521483_1502Est-republicain-lundi-22-septembre-2014.jpg


Repost 0
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 16:02

Samedi 20 septembre 2014, le matin, s'est tenue la cérémonie d'inauguration de la plaque en hommage à Jean Charbonnier (1930-2003), prêtre et militant antiraciste ayant présidé le comité local du Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples (MRAP) de Besançon.

Le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret a rendu hommage à Jean Charbonnier avant de passer la parole à Gilles Bassenne, président du comité local du MRAP, puis à Claude Charbonnier, frère du militant antiraciste.

Première partie :

Deuxième partie:

J'avais été invité en ma qualité de président du Comité du Doubs du Mouvement de la Paix. Me voici avec Gilles Bassenne :

2014-7996.jpg

2014-7997.jpg

Il y avait une affluence nombreuse à cette inauguration. La plaque était tout d'abord recouverte d'un tissu bleu avant d'être dévoilée par le maire et le président du comité local du MRAP ainsi que par la famille de Jean Charbonnier.

2014-8000.jpg

2014-8003.jpg

2014-8004.jpg

2014-8005.jpg

2014-8006.jpg

2014-8013.jpg

 

Repost 0
Published by salzenstein - dans Antiracisme
commenter cet article
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 10:20

palestine2.jpg

L’ONU ayant déclaré 2014 « année de solidarité avec le peuple palestinien »,  nous avons décidé de célébrer, à l'initiative du Mouvement de la Paix (comité du Doubs) et de "Palestine Amitié" (avec la participation du MRAP, duCCFD, de la Cimade, de la Ligue des Droits de l'homme, de l'ACCMMA, de l'association Germaine Tillion, de Terre des Hommes, de la FSU et de Solidaires) de célébrer la Journée internationale pour la Paix (dont la date officielle est le 21 septembre) sous le signe de la Palestine,

essentiellement autour de la solidarité avec les prisonniers palestiniens.

Ce sera le samedi 20 septembre, à partir de 16 H, à la salle Jean Zay à Palente, Besançon (station Tram "Orchamps")

Au programme :
- 16 H : accueil
- 16 H30 inauguration d'une expo sur les prisonniers palestiniens en présence d'élus
- 17 H 30 : projection du film "705 km de Mur, stop the wall" en présence de sa réalisatrice , Muriel JACOUB
- 19 H restauration sur place
- 20 H 30 confèrence-débat avec Salah HAMOURI, jeune franco-palestinien qui fut incarcéré 6 années, sans preuve, par l'armée israélienne

 

 

Repost 0
Published by salzenstein - dans Paix et désarmement
commenter cet article
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 21:40

DECLARATION DE LA DEPUTEE DE LA RADA SUPRÊME D’UKRAINE ELENA BONDARENKO

elena-bondarenko3Née le 26 mai 1974, originaire de Makeeva, dans l'Oblast de Donetsk, fille d'un mineur et d'une infirmière, Elena BONDARENKO, 40 ans, mère d'une fille de 15 ans et d'un garçon de 4 ans, affiche courageusement son soutien à la population du Donbass. Journaliste, puis , élue deux fois députée à la Rada suprême de Kiev, en 2006 et en 2012, sous l'étiquette "Parti des Régions", elle siège dans la fraction de ce parti, dans l'opposition au gouvernement d'alliance droite-extrême-droite qui tient le pouvoir à Kiev et a envoyé l'armée combattre son propre peuple.

Kiev, Ukraine, 10 Septembre 2014 

« Mes amis, voici ma déclaration ! Je demande de la diffuser un maximum. Ceux qui ont la possibilité de la traduire, qu’ils le fassent.

« Moi, Elena Bondarenko, députée du Parti des régions, me trouvant dans l’opposition à l’actuel pouvoir en Ukraine, je veux déclarer que ce pouvoir s’abaisse jusqu’aux menaces directes d’élimination physique des représentants politiques d’opposition en Ukraine, jusqu’à priver de leur droit de parole l’opposition au parlement et en dehors, et même à la complicité de crimes non seulement contre ces représentants politiques mais contre leurs enfants.

Des menaces constantes, l’interdiction non formulée de la présence des opposants sur les ondes de la plupart des chaînes ukrainiennes, une persécution déterminée, ce sont là déjà les attributs de la vie courante d’un député en Ukraine.

Tous ceux qui appellent à la paix en Ukraine sont immédiatement inscrits par le gouvernement sur la liste des ennemis du peuple...

LA SUITE SUR AGORAVOX

Repost 0
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 11:21

DECLARATION DE LA DEPUTEE DE LA RADA SUPRÊME D’UKRAINE ELENA BONDARENKO

Née le 26 mai 1974, originaire de Makeeva, dans l'Oblast de Donetsk, fille d'un mineur et d'une infirmière, Elena BONDARENKO, 40 ans, mère d'une fille de 15 ans et d'un garçon de 4 ans, affiche courageusement son soutien à la population du Donbass. Journaliste, puis , élue deux fois députée à la Rada suprême de Kiev, en 2006 et en 2012, sous l'étiquette "Parti des Régions", elle siège dans la fraction de ce parti, dans l'opposition au gouvernement d'alliance droite-extrême-droite qui tient le pouvoir à Kiev et a envoyé l'armée combattre son propre peuple [1].

Kiev, Ukraine, 10 Septembre 2014 

« Mes amis, voici ma déclaration ! Je demande de la diffuser un maximum. Ceux qui ont la possibilité de la traduire, qu’ils le fassent. [2, 3]

elena-bondarenko3"Moi, Elena Bondarenko, députée du Parti des régions, me trouvant dans l’opposition à l’actuel pouvoir en Ukraine, je veux déclarer que ce pouvoir s’abaisse jusqu’aux menaces directes d’élimination physique des représentants politiques d’opposition en Ukraine, jusqu’à priver de leur droit de parole l’opposition au parlement et en dehors, et même à la complicité de crimes non seulement contre ces représentants politiques mais contre leurs enfants.

Des menaces constantes, l’interdiction non formulée de la présence des opposants sur les ondes de la plupart des chaînes ukrainiennes, une persécution déterminée, ce sont là déjà les attributs de la vie courante d’un député en Ukraine.

Tous ceux qui appellent à la paix en Ukraine sont immédiatement inscrits par le gouvernement sur la liste des ennemis du peuple, comme ils le furent, par exemple, dans l’Allemagne des années 30-40 du siècle dernier ou au temps de la politique de McCarthy aux USA.

Il y a quelques jours, le ministre des Affaires intérieures de l’Ukraine, Arsen Avakov, qui est un ardent partisan du dénommé « parti de la guerre » en Ukraine, a déclaré la chose suivante : « Quand Elena Bondarenko monte à la tribune faire un discours, la main cherche tout de suite le revolver ». Je souligne que c’est un homme investi de la fonction de premier policier de l’état qui dit une chose pareille.

Il y a exactement une semaine, le porte-parole du parlement ukrainien Alexandre Tourtchinov m’a privée de la même façon de mon droit de parler à la tribune en tant que représentante de la fraction d’opposition du « Parti des régions ». Il m’en a privée simplement parce que j’ai déclaré que « le pouvoir qui envoie l’armée bombarder des civils est criminel ». Après quoi, il a donné avec magnanimité la possibilité aux radicaux du parlement d’appeler à fusiller l’opposition.

Rappelant que, à la fin de l’année dernière, quand les extrémistes commençaient à s’armer à Kiev, on avait tiré sur ma voiture et que ce fait avait été enregistré par les organes de police sur ma déclaration, je considère ce genre de menaces avec le plus grand sérieux.

J’informe également tous ceux qui ne le savent pas encore que le pouvoir actuel couvre des criminels, qui ont osé lever la main sur le fils d’un autre opposant politique, Vladimir Oleinik. Rouslan Oleinik, qui occupe la fonction de procureur de district, a été roué de coups sur son lieu de travail, à la suite de quoi sa vie et sa santé se sont trouvées menacées.

Au lieu d’enquêter sur cette agression contre un procureur dans l’exercice de ses fonctions et sur cette intimidation monstrueuse à l’égard d’un opposant et de sa famille, le pouvoir a licencié ledit procureur.

J’entends chaque semaine mes collègues parler des passages à tabac de leurs collaborateurs, des perquisitions dans les entreprises de leurs partisans, des menaces et même des attentats sur leurs vies, leur santé et leurs biens.

L’espace informatif ukrainien est presque complètement épuré de cette information, et les Ukrainiens ordinaires ne devinent même pas que se déroule en Ukraine une lutte criminelle contre l’opposition, que le droit à la libre parole donné par la Constitution est malmené de toutes parts.

Ces mêmes rédactions qui, surmontant leur peur, travaillent honnêtement s’exposent aux agressions des groupuscules nationalistes, or les organisateurs et les participants de ces pogroms des rédactions, même identifiés par des vidéos et du matériel photographique, ne sont pas tenus responsables.

J’en appelle aux structures internationales qui déclarent leur attachement aux principes démocratiques, pour qu’elles ne se contentent pas de prêter attention à cela mais qu’elles se mettent au travail afin que soient conservés et observés les droits démocratiques et les libertés des citoyens ukrainiens.

Les méthodes de la junte de Kiev dans sa lutte pour le pouvoir, et plus exactement dans sa lutet pour l’édification d’une dictature en Ukraine n’ont rien de commun avec la notion de « démocratie ».

L’inactivité de la communauté internationale à l’égard de ces faits criants seront considérés comme de la complicité et de l’approbation silencieuse envers tous les crimes qui se commettent à présent en Ukraine. Le monde libre perd encore un avant-poste, l’Ukraine.

Tous ceux qui se battent, non en paroles, mais dans les faits, pour la démocratie, les droits et la liberté de l’homme peuvent ensemble faire beaucoup.

Car nous sommes les seuls à pouvoir arrêter la junte et la guerre fratricide en Ukraine !

Avec tout mon respect.

La députée populaire d’Ukraine, Elena Bondarenko


elena-bondarenko5.jpgOriginaire de Makeeva, près de Donetsk, fille d'un mineur et d'une infirmière, Elena BONDARENKO affiche courageusement son soutien à la population du Donbass. Elue sous l'étiquette "Parti des Régions", elle siège dans la fraction de ce parti, dans l'opposition au gouvernement d'alliance droite-extrême-droite qui tient le pouvoir à Kiev et a envoyé l'armée combattre son propre peuple. Depuis la prise de pouvoir par la droite alliée au parti nazi Svoboda et à la milice nazie Secteur Droit, elle a fait l'objet d'au moins une tentative d'assassinat par les partisans des autorités au pouvoir à Kiev. Elle est régulièrement empêchée de parler au parlement d'Ukraine où elle continue à siéger. Elle est opposée à la guerre menée contre le Donbass.


elena-bondarenko6.jpgElena BONDARENKO intervenant à la Rada suprême de Kiev (septembre 2014)
.

REFERENCES :

[1] https://en.wikipedia.org/wiki/Olena_Anatoliivna_Bondarenko

[2] le post de la députée sur sa page facebook https://www.facebook.com/E.A.Bondarenko/posts/324449304394390

[3] VERSION ORIGINALE EN RUSSE POUR MEMOIRE :

Заявление народного депутата Верховной Рады Украины Елены Бондаренко.

Други мои, вот мое заявление !
Прошу максимального перепоста. Кто имеет возможности перевести на другие языки и распространить его - подключайтесь !
"Я, Елена Бондаренко, народный депутат от Партии регионов, которая находится в оппозиции к нынешней власти в Украине, хочу заявить о том, что власть опускается до прямых угроз физического устранения оппозиционных политиков в Украине, до лишения права на свободу слова оппозиции в парламенте и за его пределами, а также до соучастия в преступлениях против не только оппозиционных политиков, но и их детей.
Постоянные угрозы, негласный запрет на присутствие оппозиции в эфире большинства украинских каналов, целенаправленная травля - это уже как атрибут повседневной жизни оппозиционного депутата в Украине. Все, кто призывает к миру в Украине, сразу же записываются властью во враги народа, как это было, к примеру, в Германии 30-40 годов прошлого века или во времена политики маккартизма в США.
Несколько дней назад Министр внутренних дел Украины Арсен Аваков, который является ярым сторонником так называемой « партии войны » в Украине, заявил следующее : "Когда выходит на парламентскую трибуну выступать Елена Бондаренко, рука просто тянется к пистолету".
Подчеркиваю : это сказал человек, наделенный полномочиями главного полицейского в государстве. Ровно неделю назад спикер украинского парламента Александр Турчинов также лишил меня права выступить с парламентской трибуны как представителя оппозиционной фракции « Партии регионов ». Лишил только за то, что я заявила, что « власть, которая посылает армию бомбить мирные города, – преступна ». После чего он же благодушно дал возможность парламентским радикалам озвучить призыв расстрелять оппозицию.
Памятуя то, что еще в конце прошлого года, когда в Киеве уже орудовали экстремисты, мой автомобиль был обстрелян и этот факт был зафиксирован мною заявлением в правоохранительных органах, отношусь к подобным угрозам в мой адрес вполне серьезно.
Также информирую всех, кто еще этого не знает, что нынешняя власть покрывает преступников, которые посмели поднять руку на сына другого оппозиционного политика Владимира Олейника. Руслан Олейник, выполняя обязанности районного прокурора, был избит на своем рабочем месте, в результате чего его жизнь и здоровье оказались под угрозой. Вместо того, чтобы расследовать данный факт нападения на прокурора при выполнении его обязанностей и факт чудовищного давления на оппозиционера и его семью, власть уволила данного прокурора. От своих коллег еженедельно я слышу об избиении их помощников, об обысках на предприятиях их сторонников, об угрозах, а также посягательствах на их жизнь, здоровье и имущество.
Украинское информационное пространство почти целиком зачищено от данной информации и обычные украинцы даже не догадываются, что в Украине ведется преступная борьба с оппозицией, что данное Конституцией право на свободу слова всячески подавляется. Те же редакции, которые, превозмогая страх, работают честно подвергаются нападениям националистических группировок, а организаторы и участники погромов редакций, даже идентифицированные по видео и фотоматериалам, не привлекаются к ответственности.
Я призываю международные структуры, которые декларируют приверженность демократическим принципам, не просто обратить на это внимание, а и подключиться к борьбе за сохранение и соблюдение демократических прав и свобод украинских граждан.
Методы украинской хунты в борьбе за власть, а точнее в борьбе за построение диктатуры в Украине не имеют ничего общего с понятием « демократия ».
Бездействие со стороны международного сообщества в отношении этих вопиющих фактов будет выглядеть как соучастие и молчаливое одобрение всех тех преступлений, которые сейчас совершаются в Украине.
Свободный мир теряет еще один форпост – Украину. Все, кто не на словах, а на деле, борется за демократию, права и свободы человека могут сообща сделать многое. Ведь только сообща мы можем остановить хунту и братоубийственную войну в Украине !
С уважением,
народный депутат Украины Елена БОНДАРЕНКО

Vidéo : 9 septembre 2014 : Elena Bondarenko refuse de répondre aux questions provocatrices d'une journaliste ukrainienne et indique que ce n'est pas parce qu'il y aurait éventuellement quelques volontaires russes que cela signifierait que la Russie attaque l'Ukraine, elle ajoûte qu'il y a bien aussi des volontaires Français qui combattent des deux cotés, et des Polonais aussi...

Merci à Laurence Guillon pour la traduction

Repost 0
Published by salzenstein - dans Ukraine
commenter cet article
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 11:19

Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon avait indiqué dans un courrier: "S'agissant de la commémoration du 8 septembre 1944, le Mouvement de la Paix figure parmi les invités aux cérémonies qui se dérouleront le 7 septembre sous la forme d'une manifestation populaire et le 8 septembre à la Citadelle au travers de l'inauguration d'une expositio consacrée à cette époque et de la cérémonie officielle qui suivra".

 

C'est donc tout naturellement que le Comité du Doubs du Mouvement de la Paix était représenté le 8 septembre 2014, à la citadelle, notamment par Annie Henry et moi-même, ainsi que d'autres adhérent(e)s de notre comité.

 

J'ai en particulier eu un échange avec Alexandre Borisovitch KORZINE, maire de Tver, Russie.

10571917_10152469500183051_2241990753956594531_o.jpg

Repost 0
Published by salzenstein - dans Paix et désarmement
commenter cet article
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 21:34

FS Mistral 01En s'attaquant à la Russie dont l'intervention en Ukraine n'est pas prouvée, et que si intervention étrangère il y a en Ukraine, il s'agit en premier lieu de celle des Etats Unis, le président Hollande s'en prend surtout à la capacité de la France à promouvoir nos industries de défense. On pourrait s'en réjouir si ce Monsieur était un artisan de la paix et du développement des industries civiles, mais on voit comment il ne défend pas l'industrie civile, ni avec quel mépris celui-ci ne s'offusque pas que les sanctions contre notre industrie agroalimentaire prises par la Russie en rétorsion de celles de la France nous pénaliseront à hauteur d'1 milliard d'euros. Notons au passage que le petit jeu des sanctions avec la Russie nous coutera surtout 20 années de collaboration et de partenariat qui ont amené la France à avoir de nombreuses parts de marché en Russie (secteur bancaire, agroalimentaire, automobile etc.). Mais en prenant la responsabilité de suspendre la vente des "Mistral"s à la Russie, François Hollande ne s'attaque pas seulement à l'emploi français ni au contribuable Français, elle jette profondément et durablement le discrédit sur l'industrie de défense française. Les annonces et les contradictions de la diplomatie française et de notre président François Hollande provoqueront des dégâts qu'il est difficile même d'évaluer. L'arrêt de la vente des "Mistral"s à la Russie est un coup dur pour la crédibilité de la France et pour sa parole dans la négociation de contrats futurs, mais aussi, et ceci peut paraitre paradoxal, pour la paix. En effet, François Hollande emboite la pas de ceux qui veulent déconstruire vingt-cinq ans d'efforts diplomatiques visant à combattre la guerre froide entre des blocs. On peut légitimement se demander ce que recherche François Hollande en n'honnorant pas la parole de la France : une nouvelle guerre froide durable, ou une guerre tout court avec la Russie ? Paradoxalement, l'arrêt de la vente des Mistrals à la Russie est je le crois une mauvaise nouvelle pour ceux qui se battent pour promouvoir la paix en Europe et dans le monde.

LA SUITE SUR AGORAVOX


Repost 0
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 09:14

FS Mistral 01

Photographie en diffusion libre, crédit Wikimedia Commons.

En s'attaquant à la Russie dont l'intervention en Ukraine n'est pas prouvée [1], et que si intervention étrangère il y a en Ukraine, il s'agit en premier lieu de celle des Etats Unis [2, 3], le président Hollande s'en prend surtout à la capacité de la France à promouvoir nos industries de défense. On pourrait s'en réjouir si ce Monsieur était un artisan de la paix et du développement des industries civiles, mais on voit comment il ne défend pas l'industrie civile, ni avec quel mépris celui-ci ne s'offusque pas que les sanctions contre notre industrie agroalimentaire prises par la Russie en rétorsion de celles de la France nous pénaliseront à hauteur d'1 milliard d'euros [4]. Notons au passage que le petit jeu des sanctions avec la Russie nous coutera surtout 20 années de collaboration et de partenariat qui ont amené la France à avoir de nombreuses parts de marché en Russie (secteur bancaire, agroalimentaire, automobile etc.) [5]. Mais en prenant la responsabilité de suspendre la vente des "Mistral"s à la Russie, François Hollande ne s'attaque pas seulement à l'emploi français ni au contribuable Français [6], elle jette profondément et durablement le discrédit sur l'industrie de défense française [7]. Les annonces et les contradictions de la diplomatie française et de notre président François Hollande provoqueront des dégâts qu'il est difficile même d'évaluer. L'arrêt de la vente des "Mistral"s à la Russie est un coup dur pour la crédibilité de la France et pour sa parole dans la négociation de contrats futurs, mais aussi, et ceci peut paraitre paradoxal, pour la paix. En effet, François Hollande emboite la pas de ceux qui veulent déconstruire vingt-cinq ans d'efforts diplomatiques visant à combattre la guerre froide entre des blocs. On peut légitimement se demander ce que recherche François Hollande en n'honnorant pas la parole de la France : une nouvelle guerre froide durable, ou une guerre tout court avec la Russie? Paradoxalement, l'arrêt de la vente des Mistrals à la Russie est je le crois une mauvaise nouvelle pour ceux qui se battent pour promouvoir la paix en Europe et dans le monde.


Patrice Salzenstein


Militant pacifiste qui ne se réjouit pas que François Hollande parte dans une logique d'inféodation à l'OTAN et de politique agressive vis à vis de la Russie

 

Ancien salarié de THOMSON-CSF (groupe THALES)

 

[1] L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a fait savoir vendredi par la voix de son porte-parole que ses observateurs en Ukraine n'avaient "jusqu'à présent pas été en mesure de vérifier cette information". http://www.rts.ch/info/monde/6102362-une-invasion-directe-russe-en-ukraine-difficile-a-prouver.html 

 

[2] Ukraine : la CIA en sous-mains : Un quotidien allemand affirme que des agents de la CIA et du FBI aideraient Kiev à mater l'insurrection pro-russe. Un scénario des plus vraisemblables. http://www.lepoint.fr/monde/ukraine-la-cia-en-sous-main-05-05-2014-1819233_24.php

 

[3] Des mercenaires américains en Ukraine http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/05/11/97001-20140511FILWWW00036-des-mercenaires-americains-presents-en-ukraine.php

 

[4] Embargo russe: quel coût pour l'agroalimentaire français? http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/agroalimentaire-biens-de-consommation-luxe/20140807trib000843517/embargo-russe-quel-cout-pour-l-agroalimentaire-francais.html

[5] Ce que la France aurait à perdre en cas de sanctions de la Russie http://www.slate.fr/story/84753/sanctions-russie-france 

[6] Que vont devenir les employés des chantiers navals et de la société STX qui ont été payé grâce à l'avance de la Russie? Que signifierait l'arrêt des chantiers en cours? La France va devoir rembourser 1,2 milliards d'avances à la Russie si elle dénonce le contrat commercial qui l'engageait à vendre les "Mistral" à la Russie. http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/09/04/20002-20140904ARTFIG00060-mistral-les-ouvriers-de-stx-inquiets-pour-leurs-emplois.php 

 

[7] Qui voudra faire confiance à la parole de la France pour acheter des équipements sensibles? François Hollande agit ainsi en parfait agent du lobby étasunien qui cherche à affaiblir ses concurrents en Europe, mais s'il est agent de quelque chose (ne lui donnons pas plus d'importance qu'il n'en a, alors qu'il gouverne la France sans aucune vision audacieuse quant à sa place dans le monde), il est aussi agent double si l'on peut dire car il permettra aux pays des BRICS (le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine, l'Afrique du Sud) de faire des affaires dans le domaine.

Repost 0
Published by salzenstein - dans Russie
commenter cet article