Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Patrice Salzenstein
  • Le blog de Patrice Salzenstein
  • : Articles relatifs à la paix, à la solidarité avec les demandeurs d'asile, et à d'autres sujets qui me tiennent à coeur, comme l'actualité de la Russie et de l'Ukraine.
  • Contact

Recherche

5 janvier 2007 5 05 /01 /janvier /2007 00:46

Posté par Sam le 5 janvier 2007 à 00:46

 

Bonjour à tous, chose promise..., je réponds à mon topic précédent vous annoncant mon déplacement pour Tchernobyl. Tout d'abord, pour aller visiter Tchernobyl, c'est facile. J'ai trouvé beaucoup d'agence de Kiev qui proposaient.. toutes indiquaient plus ou moins 400$ pour 4 personnes (presque le meme prix pour 1,2 ou 3 d'ailleurs).. En revanche, elles me disaient que, fetes obligent (le 28 décembre), il fallait penser payer plutot 600$.... Alors j'ai contacté une agence, et j'ai payé 600$... comme un con devrais-je dire... car en fait, il suffit de passer par l'agence Interform de l'Etat et c'était 400$... J'ai alors demandé a l'agence de Kiev ce qu'elle proposait en plus pour 200$, et elle m'a répondu "rien du tout !" ... et elle m'a remboursée (incroyable en france de récupérer son argent...). Voila donc le rendez-vous pris, un véhicule viendra nous chercher le 28 décembre devant l'appartement que j'ai loué. 28 décembre départ pour le nord de Kiev à 9h, le véhicule est là.. un 10 places... Après un peu moins de 2h de route, nous y voila. En route, plus on s'approche et plus on croise des camions qui transporte du bois, car désormais le bois de Tchernobyl est autorisé à l'exportation de la zone.. Nous voila au premier checkpoint, je crois que c'est la zone des 35km. Un garde, le chauffeur montre passeport et fiches, et on passe. Les premiers villages abandonnées sont là, sur le bord de la route. On voit surtout les arbres qui ont poussé autour de la maison, on a l'impression que la foret reprend ses droits.... Enfin on arrive a Tchernobyl et chose qu'on imagine pas, il y a encore plusieurs milliers de personnes qui y travaillent.. et les logements qu'on croit abandonnés, sont en fait, bien occupés ! Seulement, voila, ils n'y restent que 15 jours puis rentrent chez eux pendant 15 jours... Le chauffeur nous dépose a l'agence interform, on rencontre notre guide qui parle parfaitement francais sans etre jamais allé en france... Son travail l'ennuie, tous les jours la meme chose... on le comprend ! Helas, il n'est pas scientifique.... les explications seront donc sommaires ! On paie et on repart, on passe devant les nouveaux réacteurs qui étaient en construction lors de l'accident, ils ne seront jamais terminés. Puis on arrive devant le monstre, le fameux réacteur... mieux vaut ne pas s'y attarder... on continue, on passe un peu abandonné (la peinture tombe, la route explose... bref on y arrive.. Pripyat !). On descend et on se promene à pied... On va visiter le centre, un gymnase, le theatre, une ecole.. il n'y a pas de bruit, on passe devant la grande roue abandonnée, les auto-tamponneuses... Pripyat se voulait etre le top de la ville soviétique dans les années 1980... Le temps l'a figé à tout jamais. On devine des passages d'animaux sauvages, des sangliers il parait. La chasse est interdite, mais les corrompus du pouvoir ne s'en privent pas... La visite de l'école est un moment fort, tout est là, tous les livres de l'école primaire, interdiction de prendre un livre bien sûr... d'ailleurs, on marche dessus... Le guide nous raconte qu'a chaque visite, il voit des choses en moins... respectueux, nous ne volerons rien ! Une question me hante "pourquoi tout laisser ainsi ? et puis pourquoi pas ?" .. Sur l'atlas que j'ai acheté, une 20aine de villages sont notés entre parenthèse (en Ukraine et Belarus), indiquant les villages qui n'existent plus. Bref, plein d'impressions.... Est-ce le nucléaire qui a fait tout ca ou bien plutot un régime prétentieux et imprudent ? Tous ces morts oubliés.. je ne réalise surement pas l'ampleur... Voila, c''était un peu ma vision de francais naif, plutot scientifique et pro-nucléaire pensant qu'en approfondissant la technique on la maitrisera mieux et on débouchera sur une technologie meilleure.. Et puis, les irradiations, c'est invisible et indolore... on ne réalise pas ! Demandez aux ouvriers actuels qui pour 400$ par mois vont tout près du réacteur... Je vous conseille d'y aller, pour vous faire votre propre idée. Conseil : - formez-vous avant d'y aller, liser des livres sur Tchernobyl, comment c'est arrivé, comment les évacuations se sont passés (le silence des autorités russe)... et puis qu'y fait-on aujourd'hui. Si quelqu'un compte s'y rendre, je me tiens à votre disposition pour vous aider comme je peux (je ne vis pas en Ukraine et ne parle pas ukrainien). Dans un autre topic, je raconterai le reste de mon séjour à Kiev, Rivne, Ostroh, Potchaiv, Lviv, etc.. (j'ai passé 8 jours chez l'habitant). L'Ukraine, c'est autre chose que Tchernobyl, un pays attachant qui est malheureusement toujours manipulé par Moscou..

 

Source: Le Routard.

Partager cet article

Repost 0
Published by salzenstein - dans International
commenter cet article

commentaires