Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Patrice Salzenstein
  • Le blog de Patrice Salzenstein
  • : Articles relatifs à la paix, à la solidarité avec les demandeurs d'asile, et à d'autres sujets qui me tiennent à coeur, comme l'actualité de la Russie et de l'Ukraine.
  • Contact

Recherche

7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 17:23

article-Salzenstein-PP91-p15.JPG

(Cliquer pour agrandir)

 

POINT DE VUE SUR LA CRISE UKRAINIENNE, DE PATRICE SALZENSTEIN, CORRESPONDANT EN UKRAINE

 

Depuis l'automne 2013, l'opposition au président Yanoukovitch qui avait refusé de signer l'accord d'association avec l'union européenne (UE), surfant sur son impopularité à l'égal des autres oligarques de droite qui l'ont précédé, a constitué un front de partisans de l'OTAN allant de la droite aux néo-nazis avec les oligarques et anciens ministres de la princesse du gaz Youlia Timochenko, Oleksandre Tourtchynov, pasteur homophobe d'une congrégation protestante d'origine baptiste américaine, Arseni Iatseniouk (marié à une américaine et protégé des néo-conservateurs américains, celui dont Victoria Nuland, l’assistante du secrétaire d’État et Geoffrey R. Pyatt, l’ambassadeur US en Ukraine préconisait de placer Arseni Iatseniouk à la tête de l'Ukraine lors d'une conversation interceptée) mais aussi l'extrême-droite ouvertement fasciste "Svoboda" d'Oleg Tianibok partisan de l'arme nucléaire et l'organisation paramilitaire fasciste "Secteur Droit" de Dmitry Yarosh qui compte des milliers de mercenaires surentrainés.

Alors que les manifestants étaient ouvertement appelé à tuer les Moskalets (terme désignant les Russophones ukrainiens) l'UE et les USA ont financé et soutenu ce mouvement Maïdan à Kiev et dans l'ouest de l'Ukraine qui a été présenté comme une révolution. Le 22 février 2014, prétextant des tirs de snipers alors que la suite a montré que ceux-ci étaient plutôt à la solde des gens de Maïdan grâce à une conversation entre Catherine Ashton et le ministre des affaires étrangères estonien, cette coalition s'est emparée du pouvoir. L'UE avait sommé l'Ukraine de choisir entre elle et la Russie, choix impossible tant elle est liée aux deux parties.

Le chaos, le banditisme, et le fascisme règnent en Ukraine depuis la prise du pouvoir par les anti-russophones. En mars, la Crimée s'est rattachée à la Russie à la faveur d'un référendum et l'est du pays très majoritairement russophone et lié économiquement et culturellement à la Russie résiste au pouvoir que l'on peut qualifier d'illégitime. L'occident a cru bon de vouloir isoler et sanctionner la Russie, niant que l'OTAN avait outrepassé l'engagement de ne pas s'étendre à l'est, et que la Crimée était historiquement russe.

La stratégie de confrontation avec la Russie est inquiétante. Les USA ont du mal à admettre que la période de l'hyper-puissance qui a dominé le monde après la chute de l'URSS s'achève et qu'ils doivent composer notamment avec les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du sud). Les USA auraient à gagner à collaborer et être ami avec la Russie pour résoudre de nombreux conflits dans le monde. L'UE qui a tout à perdre dans une logique de conflit a des difficultés à s'affranchir de la logique de vassal des USA. Elle devrait plutôt développer un espace de coopération de Dublin à Vladivostok.

Une seule solution pour résoudre la crise ukrainienne: dialoguer avec la Russie et laisser les populations de l'Ukraine décider elles-même de leur avenir dans un cadre au minimum fédéral tant le fossé est grand entre l'ouest gréco-catholique, longtemps sous domination autrichienne et polonaise et imprégné de l'idéologie fasciste et nationaliste de Stépan Bandéra érigé en héros et l'est orthodoxe très proche sous de nombreux aspects de la Russie et fier de la victoire contre le nazisme. Il reste qu'une solution sera douloureuse à trouver au centre du pays et à Kiev. Seuls le retour aux urnes et une autonomie régionale conséquente pourra ramener l'Ukraine sur la voix de la paix.

 

Source: mensuel "Planète Paix", No 591, page 15

Partager cet article

Repost 0

commentaires