Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Patrice Salzenstein
  • Le blog de Patrice Salzenstein
  • : Articles relatifs à la paix, à la solidarité avec les demandeurs d'asile, et à d'autres sujets qui me tiennent à coeur, comme l'actualité de la Russie et de l'Ukraine.
  • Contact

Recherche

24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 12:09

IMGP7298Le nom de la place ne vient pas de la couleur des briques rouges environnantes, ni du lien entre cette couleur et le communisme. Une traduction plus exacte de son nom russe serait d'ailleurs la « Belle Place » : en russe ancien krasny (красный/-ая) signifie à la fois rouge et beau, et doit ici être compris dans ce dernier sens, maintenant archaïque (beau devient krasivy (красивый/-ая) en russe moderne). L'adjectif fut d'abord appliqué à la basilique de Basile le Bienheureux, la place elle-même étant alors appelée Pojar (en russe de l'incendie) jusqu'au XVIIe siècle, en référence au fait que sa création résulte de l'incendie qui ravage Moscou en 1493, Yvan III décidant alors pour prévenir tout nouvel incendie de faire détruire les nombreuses constructions de bois situées sur ce qui allait devenir la place Rouge. Plusieurs anciennes villes russes comme Souzdal, Ielets, ou Pereslavl-Zalesski ont aussi leur place principale nommée Krasnaïa plochtchad.

 

IMGP7318C'est une vaste esplanade rectangulaire bordée au sud par le Kremlin, au nord par le magasin Goum. À ses extrémités est et ouest (petits côtés du rectangle) se trouvent respectivement la basilique de Basile le Bienheureux (vers la Moscova) et le Musée d'Histoire avec la porte de la Résurrection (détruite sous Staline et récemment reconstruite). Au milieu, contre la muraille du Kremlin, se trouve le mausolée de Lénine, embaumé après sa mort. Au centre de la place se trouve la place des Crânes (Лобное Место), mentionnée pour la première fois en 1549, quand Ivan IV le Terrible, alors âgé de 20 ans, y avait harangué le peuple, appelant les boyards à cesser leurs luttes fratricides. Лобное Место est une traduction russe du mot hébreu Golgotha. Contrairement à la légende, la place des Crânes, considérée comme sacrée, ne servait pas aux exécutions. Les boyards félons, les streltsy rebelles et Stepan Razine furent exécutés non loin de cet endroit. La place des Crânes servait au contraire à la proclamation des décrets. On peut se promener sur la place Rouge. Elle aussi sert de décor aux grands défilés militaires, patriotiques ou idéologiques qui étaient particulièrement prisés pendant l'époque soviétique. Elle comporte également un monument en l'honneur de Kouzma Minine et Dmitri Pojarski, qui en 1612 libérèrent Moscou des armées polonaises durant l'Interrègne russe.

 

Source: Wikipedia.

Partager cet article

Repost 0
Published by salzenstein - dans Russie
commenter cet article

commentaires