Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Patrice Salzenstein
  • Le blog de Patrice Salzenstein
  • : Articles relatifs à la paix, à la solidarité avec les demandeurs d'asile, et à d'autres sujets qui me tiennent à coeur, comme l'actualité de la Russie et de l'Ukraine.
  • Contact

Recherche

4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 02:00

Le président roumain, Traian Basescu, a annoncé aujourd'hui (3 mai) la localisation précise des intercepteurs de missiles qui font partie du projet américain de bouclier anti-missile en Europe. Il a également annoncé qu'une base aérienne ainsi que le principal port maritime du pays serait à la disposition des troupes américaines.

Lors d'une conférence de presse à Bucarest, M. Basescu a déclaré que la partie roumaine du bouclier anti-missile serait située à Deveselu, une base aérienne près de la ville de Caracal, à environ 70 km de la centrale nucléaire bulgare de Kozloduy.

M. Basescu a ajouté que la base aérienne de Deveselu resterait sous commandement roumain, mais qu'entre 200 et 500 membres du personnel américain y seraient stationné.

Il a également affirmé que la base aérienne Mihail Kogalniceanu, à l'aéroport international de la principale ville portuaire de Constanta, ainsi que le port de Constanta, seraient à la disposition des troupes américaines comme base arrière pour leurs actions en Irak et en Afghanistan.

En décidant d'accueillir un élément clé du bouclier anti-missile des Etats-Unis, la Roumanie a atteint « le plus haut degré de sécurité de son histoire », a déclaré M. Basescu, cité dans la presse roumaine. Il a ajouté que cette garantie de sécurité était du « long terme ».

La base aérienne Kogalniceanu et le port de Constanta deviendront des infrastructures stratégiques pour les Etats-Unis également, a précisé M. Basescu. Quatre avions ravitailleurs et quatre avions de transport C-17 américains seront stationnés à Kogalniceanu, a-t-il dit.

M. Basescu a insisté sur le fait que la décision d'accueillir une partie du bouclier anti-missile américain n'était pas prise contre la Russie.

Dans un entretien accordé à l'agence AP, la sous-secrétaire d'Etat américaine, Ellen Tauscher, a déclaré que les intercepteurs seraient opérationnel d'ici 2015 comme prévu.

« Nous continuer à faire ce que nous avions dit s'agissant de la défense anti-missiles », a déclaré Mme Tauscher.

La diplomate américaine répondait apparemment à des critiques selon lesquelles l'administration Obama aurait perdu un temps précieux en modifiant les plans initiaux qui localisaient le bouclier en Pologne et en République tchèque.

« Nous sommes sur la bonne voie et dans les temps », a-t-elle insisté.

 

Source: 3 mai 2011.

Partager cet article

Repost 0
Published by salzenstein - dans Paix et désarmement
commenter cet article

commentaires