Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Patrice Salzenstein
  • Le blog de Patrice Salzenstein
  • : Articles relatifs à la paix, à la solidarité avec les demandeurs d'asile, et à d'autres sujets qui me tiennent à coeur, comme l'actualité de la Russie et de l'Ukraine.
  • Contact

Recherche

12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 15:58

Rubrique : Mondialiser la paix

Après une tournée estivale en Europe, l’association pacifiste chinoise recevait ses partenaires en Chine à l’occasion de la Journée internationale de la Paix. Animateur du Mouvement de la Paix dans le Doubs et membre du bureau national, Patrice Salzenstein y représentait l’association pacifiste française.

La Chine, 1,4 milliard d’habitants, pays le plus peuplé du monde, connaît de profonds changements depuis quelques années : la relance de la natalité avec l’autorisation de deux enfants par couple depuis 2016, la lutte contre la pollution et la corruption, le souci permanent d’élever le niveau de vie de l’ensemble de la population. D’après la banque mondiale, la Chine a dépassé les USA depuis 2014. Le PIB par habitant est 5 fois moindre qu’aux USA, mais le niveau de vie y est désormais supérieur en tenant compte du pouvoir d’achat, de l’éducation et du faible taux d’endettement. Il a été passionnant et instructif d’être accueilli chaleureusement à Beijing par les pacifistes chinois du CPAPD [1] qui a le statut d’ONG pour la paix et le développement. Puis la commémoration du 21 septembre s’est déroulée sur 4 jours (20-23 septembre) à Yinchuan, région autonome du Ningxia avec des sessions plénières très chargées. Le vice-président de la République populaire de Chine Li Yuanchao a appelé à «promouvoir la perspective du développement pacifiste dans le monde». Il est à souligner que les délégués Chinois ont écouté avec attention chaque point que les délégués du monde entier ont soulevé au travers de leurs interventions. Ainsi, le Mouvement de la Paix est intervenu à deux reprises en séance plénière. Son délégué a eu l’occasion de nombreux échanges avec les délégués Chinois et étrangers. Des visites de la région autonome du Ningxia ont notamment montré comment le pays combat la désertification en replantant et en irriguant afin de faire disparaître le désert, et crée de vastes zones viticoles produisant depuis 8 ans des vins de qualité qui n’ont rien à envier aux vins français, mais aussi comment la Chine fait un atout de ses minorités en s’appuyant par exemple sur la minorité musulmane de la région du Ningxia (35%) pour développer des industries spécifiques pour les pays musulmans ainsi que le tourisme interne à la Chine. Il a aussi été instructif d’assister à un conseil municipal du Parti Communiste Chinois de Yinchuan où était débattu sans tabou de l’éradication de la pauvreté par le relogement et la création massive d’emplois industriels. Fin septembre, les pacifistes chinois accueillaient leurs hôtes dans la mégapole de Guangzhou, 3ème ville de Chine, 16 millions d’habitants intra-muros, avec son agglomération de plus de 100 millions d’habitants et sa croissance annuelle de 10% : visites culturelles, scientifiques, technologique et industrielles - thermique, domotique, automobile - occasion de vérifier que tout ce qui est vendu en Chine est «made in China».

Ces journées d’échange ont permis de voir dans la pratique comment la Chine promeut le développement durable et entend construire une paix durable avec le désarmement nucléaire avec ce message «pas de développement durable sans paix durable, pas de paix durable sans développement durable». Cette voie s’inscrit dans les efforts que mène la Chine depuis quelques années, et singulièrement depuis 5 ans en s’attaquant à la pauvreté, à la pollution et à la corruption, avec pour objectif de conduire le pays vers une amélioration sensible du niveau de vie de l’ensemble de la population, ce qui se constate en pratique puisque le niveau de vie en Chine est élevé, sans laisser quiconque sur le côté. Dans le même objectif, la Chine pèse de tout son poids afin de contribuer à établir une paix durable dans le monde au travers d’une politique étrangère pacifiste, respectueuse et équilibrée, favorisant par exemple la résolution des conflits internationaux par le dialogue et la réconciliation des peuples et des pays.

Patrice Salzenstein

[1] Association chinoise pour la Paix et le développement

En savoir plus: http://www.cpapd.org.cn/web/

Article publié dans : « Planète paix », octobre 2016, numéro 615, page 8

Article publié dans : « Planète paix », octobre 2016, numéro 615, page 8

Article publié dans : « Planète paix », octobre 2016, numéro 615, page 8

Partager cet article

Repost 0

commentaires