Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Patrice Salzenstein
  • Le blog de Patrice Salzenstein
  • : Articles relatifs à la paix, à la solidarité avec les demandeurs d'asile, et à d'autres sujets qui me tiennent à coeur, comme l'actualité de la Russie et de l'Ukraine.
  • Contact

Recherche

15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 15:17
Dérèglement politique d'un candidat

Le réchauffement climatique est une réalité et admis par la communauté scientifique mondiale, mais pas par un petit gars de Neuilly-sur-Seine, pourtant pas une lumière de la science internationale... J'ai nommé... Sarkozy...

Ben oui! Vous avez certainement entendu parler de Nicolas #Sarközy de #Nagy-#Bocsa qui a redoublé sa sixième au Cours Saint-Louis de Monceau, et qui a obtenu son bac B en 1973 puis sa maitrise 5 ans après en 1978, et est sorti sans obtenir son diplôme de l'Institut Politique de Paris en 1981.

Et bien, ce gars, il méprise la communauté scientifique en remettant en cause ce qui est largement compris, à savoir que les activités humaines sont la cause principale du réchauffement climatique....

Published by inconnu
commenter cet article
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 11:33

La constitutionnalisation de l’Etat d’urgence votée dans une Assemblée aux trois quarts vide

Les députés français ont adopté lundi soir par 103 voix contre 26 l'article premier du projet de loi qui inscrit dans la Constitution l'état d'urgence. Ils s’attaquent ce mardi à l'examen de l'article 2 qui étend la déchéance de la nationalité française…

Ce premier volet du projet de loi constitutionnelle prévoit que l'état d'urgence sera "décrété en Conseil des ministres" soit "en cas de péril imminent résultant d'atteintes graves à l'ordre public", soit en cas de "calamité publique" (événements naturels).
Comme actuellement, seul le Parlement pourra proroger l'état d'urgence au-delà des douze jours initiaux, par une loi en fixant la durée.

Les amendements votés

Avec l'avis favorable du gouvernement, les députés ont voté peu avant un amendement de l'UDI pour restreindre la durée de prorogation à une période maximale de quatre mois, renouvelable après un vote du Parlement. Le Premier ministre, selon lequel cette durée "ne repose pas sur des éléments précis", a jugé que cette borne de quatre mois "ne modifie pas fondamentalement l'équilibre par rapport à ce qui a été voté de trois mois (pour l'état d'urgence en vigueur ndlr) et donne un peu plus de marge".
Les députés ont aussi ajouté dans le texte de révision constitutionnelle le principe du contrôle parlementaire de la mise en oeuvre de l'état d'urgence, souhaité par plusieurs groupes politiques, mais jugé superflu par certains députés LR. Contre l’avis du gouvernement et de la droite, les députés ont aussi voté un amendement socialiste prévoyant que l'Assemblée nationale se réunit de plein droit et ne peut être dissoute pendant l'état d'urgence. Mais ils ont rejeté l'inscription de la compétence du juge administratif quant aux mesures de police administrative, le gouvernement considérant que c'est sa compétence naturelle. Les parlementaires ont aussi refusé qu'une loi organique fixe les mesures de police administrative autorisées.
Les élus Front de gauche, mais aussi des écologistes, des socialistes "frondeurs", ainsi que quelques députés Les Républicains tels Pierre Lellouche et Bernard Debré ont en vain cherché à supprimer cet article 1er, synonyme de "recul de nos libertés", selon les mots de Noël Mamère (groupe écologiste).

Vers la déchéance de nationalité

Les députés ont ensuite engagé l'examen de l'article 2 qui étend la déchéance de la nationalité française des personnes condamnées pour terrorisme et qui est beaucoup plus contesté, à la fois dans la majorité et dans l'opposition. Cet article, dont l'examen se poursuivra mardi, est accompagné d'un projet de loi ordinaire qui sera débattu ultérieurement pour préciser sa portée.
A la demande du groupe PS, ce projet de loi ordinaire supprimera toute référence à l'interdiction de l'apatridie -- ce qui signifie un retour "à la déchéance pour tous", binationaux et mononationaux -- et précisera que cette déchéance sera une peine "complémentaire" prononcée le cas échéant par un juge antiterroriste ou pénal et non par l'autorité administrative.
Les députés se prononceront mercredi après-midi par un vote solennel sur l'ensemble du projet de loi que le Sénat examinera à son tour vers la mi-mars.
Pour être définitivement adoptée, toute révision constitutionnelle doit être d'abord votée dans les mêmes termes par les deux assemblées puis soumise au Parlement réuni en Congrès à Versailles où la majorité nécessaire est des trois cinquièmes des suffrages exprimés.

Source: L'Humanité du mardi 9 février 2016.

Published by salzenstein
commenter cet article
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 10:41
Une centaine de manifestants ont marché pour la paix à Besançon Naïs Esteves - France Bleu Besançon © Radio France
Une centaine de manifestants ont marché pour la paix à Besançon Naïs Esteves - France Bleu Besançon © Radio France

Ils ont marché pour la paix à Besançon

Une centaine de manifestants ont défilé ce samedi dans les rues de Besançon. Un appel à la paix.

Une centaine de manifestants ont marché pour la paix à Besançon Naïs Esteves - France Bleu Besançon © Radio France


Une marche pour la paix a rassemblé une centaine de militants à l'initiative du Mouvement pour la Paix de Besançon ce samedi. Du parc des Glacis à la place de la Révolution en passant par le parvis des Droits de l'Homme, les manifestants ont défilé vêtus de blanc.

" Vous voulez la paix, créez l'amour "

Sur les tee-shirts ou les pancartes, des messages de paix comme cette citation de Victor Hugo : " Vous voulez la paix, créez l'amour ". Un rassemblement pour dénoncer la course à l'armement et les conflits dans le monde mais aussi pour porter des messages d'espoir.


Ecoutez le reportage de Naïs Esteves pour France Bleu Besançon.


Et pour aller plus loin pour la paix, l'association va demander à la Ville de Besançon de rejoindre les 151 communes françaises membres du mouvement mondial "Mayors for Peace" (" des maires pour la paix ").

Published by salzenstein
commenter cet article
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 10:33
LE MOUVEMENT DE LA PAIX DE BESANÇON A ORGANISÉ SA PREMIÈRE MARCHE, CE SAMEDI, À TRAVERS LE CENTRE-VILLE
LE MOUVEMENT DE LA PAIX DE BESANÇON A ORGANISÉ SA PREMIÈRE MARCHE, CE SAMEDI, À TRAVERS LE CENTRE-VILLE

L'Est Républicain, 10/05/2015 à 05:00
Associations - Le Mouvement de la paix de Besançon a organisé sa première marche, ce samedi, à travers le centre-ville S’unir pour combattre la violence



Le choix de la date et du lieu de départ du cortège n’est pas un hasard. Photo Arnaud CASTAGNÉ

UNE POIGNÉE de personnes se regroupe près du mémorial des Glacis à Besançon en ce samedi après-midi. Tous portent des banderoles ou des drapeaux qui rappellent qu’ils viennent militer pour la paix, dans le cadre de la Fête de l’Europe.

Patrice Salzenstein, président du comité du Doubs pour le Mouvement pour la paix, rappelle pourquoi de telles manifestations sont essentielles. « L’association a été créée en 1949 par Pablo Picasso et d’autres grandes personnalités pour s’opposer aux guerres. Après le congrès national de novembre dernier, il m’est apparu que Besançon, au niveau des symboles de liberté que cette ville porte, était un endroit tout indiqué pour organiser cette première marche. »

Le choix de la date et du lieu de départ du cortège n’est pas un hasard non plus. C’est au lendemain de la commémoration des 70 ans de la capitulation de l’Allemagne nazie et de son obscurantisme que les responsables du comité ont décidé d’élever la voix. L’exemple des dépenses d’Etat pour l’armement les fait particulièrement bondir.

« Nous ne demandons pas aux Nations de ne plus entretenir leur armée, mais de réfléchir à certaines autres priorités », précise Annie Henry, l’une des têtes de file du mouvement. « Les dépenses militaires mondiales s’élèvent à 1.800 milliards de dollars US. Si on prélevait ne serait-ce que 85 milliards sur ce budget, on éradiquerait la faim, l’analphabétisme, les peuples démunis pourraient accéder à l’eau et obtenir les soins médicaux nécessaires pour les soulager. » Le temps d’évoquer ces préoccupations légitimes, les effectifs gonflent. Ils sont désormais une petite centaine et s’apprêtent à rejoindre les autres associations, place de la Révolution, pour que le public n’oublie pas qu’il y a encore des peuples opprimés sur terre.

P.-H.P.

Source: L'Est Républicain du dimanche 10 mai 2015.

Published by salzenstein
commenter cet article
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 17:46
Article de l'Est Républicain du 15 février 2015
Article de l'Est Républicain du 15 février 2015

Voilà, je me lance comme candidat titulaire (PCF) dans le canton de Besançon-2 aux coté de mes colistiers sur la liste présentée par les forces du Front de Gauche.

Published by salzenstein - dans Elections - Politique
commenter cet article
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 15:17
Article paru dans le mensuel "Planète Paix" de janvier 2015, numéro 598,page 18.
Article paru dans le mensuel "Planète Paix" de janvier 2015, numéro 598,page 18.

Depuis le coup de force de février 2014 et l’arrivée au pouvoir de Porochenko, 83% des criméens ont fait le choix de réintégrer la Russie par voie référendaire, les habitants des villes considérées séparatistes de l’est niant la légitimité du pouvoir sont bombardés par les autorités de Kiev avec l’indifférence ou le soutien de l’Union Européenne (UE).

Le 5 septembre 2014, un cessez-le-feu est signé à Minsk entre l'Ukraine et les Républiques auto-proclamées de Donetsk et Lougansk sous l'égide de la Russie et de l'OSCE. Le lendemain, montrant qu'elle ne cherche pas la désescalade, l'UE adopte de nouvelles sanctions contre la Russie qui clame pourtant qu'elle n'est pas partie prenante dans le conflit interne à l'Ukraine1. Depuis, le cessez-le-feu est quotidiennement violé mais l'intensité des combats à diminué. Le conflit dans l'est de l'Ukraine a causé depuis mi-avril la mort de 4634 civils, la plupart tués par l'artillerie ukrainienne qui bombarde les zones habitées selon un nouveau bilan de l'office des nations unies chargé de l'aide humanitaire. Publié le 12 décembre, il prend en compte les 298 victimes du vol Malaysian Airlines abattu en juillet. A ce sujet l'occident accuse la Russie sans que les USA, qui pourtant avaient des satellites d'observation sur la zone, n'aient pu montrer de preuves et alors que des photos satellite portent à incriminer la chasse ukrainienne. 10423 personnes ont également été blessées. On compte officiellement plus d'un million de déplacés et réfugiés mais en réalité, rien qu'à Donetsk, seuls 300000 habitants sont resté sur le million que comptait la ville au début 2014. Combien des 7 millions d'habitants du Donbass ont fui la guerre alors que les gens ne survivent que grâce à l'aide humanitaire russe?


Urgence pour la paix
Les perspectives de paix sont minces, alors que le Président Porochenko, nouveau patron d'une Ukraine au bord de la faillite, dépose un projet de loi sur l'abandon du statut hors-bloc de l'Ukraine et que les parlementaires étasuniens votent la livraison d'armes létales à l'Ukraine. La guerre en Ukraine pose la question de la dangerosité de l'OTAN et de la volonté des USA de contrôler le monde, et celle de l'indépendance de l'UE vis-à-vis des USA. Il semble impossible que le peuple du Donbass accepte de revenir au sein d'un pays qui promeut dorénavant officiellement les valeurs nazies de Bandera, fondateur de la division SS Galicie. Alors que l'UE encourage un régime qui envoie l'armée tuer son propre peuple, l'urgence est au respect du cessez-le-feu, à l'aide humanitaire et à une désescalade passant par l'arrêt des sanctions et le retour autour de la table de négociation.

Patrice Salzenstein

Source: Patrice Salzenstein, mensuel "Planète paix", Numéro 598, page 18, janvier 2015, ISSN 1773-19241.

En savoir plus:

[1] L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a fait savoir par la voix de son porte-parole que ses observateurs en Ukraine n'avaient jusqu'à présent pas été en mesure de vérifier la présence russe. http://www.rts.ch/info/monde/6102362-une-invasion-directe-russe-en-ukraine-difficile-a-prouver.html
[2] Slaviansk: pas de Russes parmi les insurgés (New York Times) http://fr.ria.ru/world/20140504/201126131.html
[3] Ukraine : la CIA en sous-mains. Un scénario des plus vraisemblables (Le Point). http://www.lepoint.fr/monde/ukraine-la-cia-en-sous-main-05-05-2014-1819233_24.php
[4] Des mercenaires américains en Ukraine (Le Figaro) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/05/11/97001-20140511FILWWW00036-des-mercenaires-americains-presents-en-ukraine.php
[5] Bilan des victimes civiles porté à 4634 morts et 10423 blessés dans un rapport du 12 décembre 2014 de l'OCHA, l'Office des Nations Unies chargé de l'aide humanitaire (Le Figaro) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/12/13/97001-20141213FILWWW00070-ukraine-4634-morts-depuis-le-debut-du-conflit.php

11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 23:24

thibault-bize-presse-bisontine-janvier-2015.JPG

Published by salzenstein - dans Elections - Politique
commenter cet article
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 13:33
UKRAINE, quelle réalité ? Ce qu'on ne vous dit pas.
Succès du lancement d'un Comité de Solidarité avec le Donbass, le jeudi 20 novembre 2014 à 18 H 30, Salle Labourbe - 6 rue Jeanne Labourbe à Vénissieux, avec Patrice SALZENSTEIN (Bureau National du Mouvement de la Paix, spécialiste de l'Ukraine). LECTURE de textes de voyage de Danielle BLEITRACH.
Une cinquantaine de présents pour écouter les intervenants, à l'invitation de la section du Parti Communiste Français de Vénissieux, du collectif Internationalistes, du Mouvement de la Paix, du secours Populaire Français.
On ne peut que souhaiter que de telles initiatives se répètent pour porter secours à une population du Donbass en proie aux bombardements répétés de l'armée ukrainienne qui contraint celles et ceux qui n'ont pas les moyens de fuir à se terrer dans les caves en priant pour que les obus, les grenades et les bombes à sous-munitions les épargnent. On en est à officiellement plus de 4300 morts et des milliers de blessés pour la plupart civils des républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk. Alors que le président ukrainien Poroshenko a décidé de ne plus verser les retraites, ni les salaires des fonctionaires du Donbass, qu'il a gelé et confisqué les avoirs bancaires des citoyens du Donbass et des entreprises, le peuple du Donbass a plus que jamais besoin de notre solidarité pour tout produit de première nécessité, médicaments, couvertures etc...

20141120_184919.jpg
20141120_184927.jpg
20141120_191340.jpg
20141120_191413.jpg
https-3A-2F-2Flh3.googleusercontent.com-2FCWoqnxfQCdpWFj3T0.jpg
https-3A-2F-2Flh3.googleusercontent.com-2F1hnOeAzX7litxwlSe.jpg
Tract d'invitation :
Venissieux-20-nov-2014-solidarite-donbass.JPG

Published by salzenstein - dans Ukraine
commenter cet article
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 17:23

Salah HAMOURI était à Besançon samedi 20 septembre 2014 pour parler de la question des prisonniers Palestiniens en Israël à l'invitation du Mouvement de la Paix et de l'association Palestine Amitié.

2014-8032.jpg

Salah Hamouri accueilli devant la table du Mouvement de la Paix (par moi-même - photo du haut et par Annie Henry - photo du bas)

2014-8034.jpg

En introduction, nous avons projeté la vidéo d'Ariane Ascaride appelant à célébrer la Journée Internationale de la Paix (21 septembre):

La vidéo originale d'Ariane Ascaride:

Ensuite, le film "709 km de mur - Stop the wall" de Muriel Jacoub et Antonin Dagorn a été projeté et un débat a suivi avec Muriel Jacoub qui a co-réalisé ce film en accompagnant une délégation du Mouvement de la paix en Cisjordanie:

2014-8024.jpg

2014-8027.jpg

2014-8028.jpg

Annie HENRY (Membre du Comité National du Mouvement de la paix et trésorière du Comité du doubs du Mouvement de la Paix) invite Salah HAMOURI, Franco-Palestinien qui a passé 6 ans emprisonné comme prisonnier politique en Israël, à parler de la question des prisonniers politiques palestiniens retenus en Israël:

En effet il indique qu'il y a actuellement  6200 prisonniers politiques Palestiniens dont 297 enfants entre 12 et 18 ans, 20 Femmes (dont la plus ancienne est détenue depuis plus de 14 ans), 32 parlementaires Palestiniens élus (soit 1/3 du parlement), 300 Prisonniers en détention administrative arbitraire, 68 prisonniers détenus depuis plus de 20 ans (dont 3 depuis plus de 32 ans), 500 à 600 prisonniers jugés à perpétuité:

 

Il explique que l'emprisonnement de Palestiniens est un moyen pour l'état israélien de chercher à détruire la société palestinienne en touchant de nombreuses familles. Entre 1967 et aujourd'hui, ça fait 800 000 Palestiniens qui sont ont été emprisonnés à un moment ou à un autre. Ce qui revient à 25% de la société palestinienne qui s'est faite emprisonnée. Il indique que 19 des 20 prisons sont situées dans les territoires occupés en 1948, et sont donc situées loin de l'endroit où vivent les familles des prisonniers politiques palestiniens:

Il parle du problème de la détention des enfants (environ 300 enfants Palestiniens dans les prisons israéliennes):

Salah Hamouri explique que l'état israélien agit dans l'illégalité quand il emprisonne les Palestiniens:

Il aborde le problème des jeunes qui n'ont droit à aucun contact physique avec leur famille pendant les années de détentions. Quelles seront les conséquences sur la psychologie de tous ces enfants?

Ici il aborde la question des Femmes emprisonnées et des bébés qui naissent en détention:

Salah aborde la problématique des détenus administratifs au nombre de 300 qui sont emprisonnés sans même en connaitre le motif:

Un Palestinien peut être emprisonné six mois renouvelables, certains sont même resté 7 ans emprisonnés sans savoir pourquoi... Parmi eux, il y a des Parlementaires:

Au bout de ces 6 mois, parfois, des prisonniers sont montés dans des bus pour être libérés et ... ont été remis en prison pour 6 mois: cela s'apparente bien-sûr à de la torture:

ll cite un Prisonnier remis en prison après sa libération après 4 ans de détention administrative, il a marché 10 minutes libre, puis a été remis en prison:

Il raconte ce que signifie la mise à l'isolement dans des cellules de 2 à 3 mètres:

Salah Hamouri décrit ce qui est le plus dur : ne pas voir d'Etres Humains à l'exception de son avocat tous les 15 jours ou 3 semaines:

Il explique comment la grève de la faim a pu faire sortir 25 prisonniers de l'isolement total dont la majorité était des dirigeants de partis politiques:

Il dénonce les mauvais traitement faits contre les prisonniers palestiniens malades, qui sont au nombre de 1200 à 1300:

Il dit que des prisonniers paralysés sont même menottés pendant leur transfert, des prisonniers qui n'ont qu'une main, on leur menotte leur autre main à une jambe:

Les prisonniers ne sont pas soignés, ils doivent attendre longtemps, il y a par exemple 1 médecin pour 700 prisonniers. Il y a beaucoup de malades qui ne sont pas soignés. Certains ont un cancer, 9 actuellement. Ils ne reçoivent pas de soins adaptés pour leur maladie. Certains sont morts faute de soi, comme un prisonnier d'Hébron. Un autre, d'Hébron également est mort il y a une quinzaine de jours suite à la torture:

Il parle d'un prisonnier du plateau du Golan syrien occupé, jugé à 27 ans de prisons (en 1967). A sa 23eme année de captivité, on s'est aperçu qu'il avait un cancer avancé. les médecins ont demandé à ce qu'il soit libéré car il n'en avait plus pour très longtemps à vivre. Il est sorti, mais comme il ne mourrait pas, les Israéliens ont décidé de le remettre en prison pour qu'il purge toute sa peine:

Les Israéliens refusent même de rendre le corps aux familles quand un prisonnier est mort! Ils attendent que le "mort" est effectué la peine jusqu'au bout!! Vidéo ci-dessous:

On a découvert que les Israéliens utilsent les Prisonniers à leur insu pour faire des recherches sur de nouveaux médicaments:


à venir ("uploadage" des vidéos suivantes en cours)...

 

L'article paru dans l'Est Républicain du 22/9/2014:

10521483_1502Est-republicain-lundi-22-septembre-2014.jpg


21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 16:02

Samedi 20 septembre 2014, le matin, s'est tenue la cérémonie d'inauguration de la plaque en hommage à Jean Charbonnier (1930-2003), prêtre et militant antiraciste ayant présidé le comité local du Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples (MRAP) de Besançon.

Le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret a rendu hommage à Jean Charbonnier avant de passer la parole à Gilles Bassenne, président du comité local du MRAP, puis à Claude Charbonnier, frère du militant antiraciste.

Première partie :

Deuxième partie:

J'avais été invité en ma qualité de président du Comité du Doubs du Mouvement de la Paix. Me voici avec Gilles Bassenne :

2014-7996.jpg

2014-7997.jpg

Il y avait une affluence nombreuse à cette inauguration. La plaque était tout d'abord recouverte d'un tissu bleu avant d'être dévoilée par le maire et le président du comité local du MRAP ainsi que par la famille de Jean Charbonnier.

2014-8000.jpg

2014-8003.jpg

2014-8004.jpg

2014-8005.jpg

2014-8006.jpg

2014-8013.jpg

 

Published by salzenstein - dans Antiracisme
commenter cet article